shadow hausse tarifs - le service va augmenter ses prix après le rachat par OVH

le service va augmenter ses prix après le rachat par OVH

Le rachat de Blade, la maison-mère de Shadow, par le géant français OVH va avoir des répercussions directes sur les prix des abonnements. Toutes les offres sont concernées et ces nouveaux tarifs seront appliqués dès juin 2021.

shadow hausse tarifs - le service va augmenter ses prix après le rachat par OVH
Crédits : Blade

Nous vous en parlions il y a quelques semaines, Blade, la maison-mère du service de cloud computing Shadow, éprouvait d’importants problèmes financiers. À un tel niveau que la question de trouver un repreneur est rapidement arrivée sur la table. L’entreprise avait d’ailleurs lancé une procédure de redressement judiciaire, pour se donner le temps de rembourser ses dettes et de dénicher un acheteur.

Finalement, c’est le géant français du cloud et de l’hébergement OVH qui s’est positionné pour devenir le repreneur officiel de Blade. Après l’étude de plusieurs dossiers, le Tribunal de commerce de Paris a tranché et a donc estimé qu’OVH était le mieux placé pour reprendre les rênes de l’entreprise française.

Une hausse des tarifs nécessaire selon OVH

Or, Blade a révélé ce mardi 25 mai 2021 quelles seront les premières conséquences de ce rachat. D’après OVH, l’un des principaux problèmes de Shadow état sa grille tarifaire, jugée bien trop basse pour rendre le service rentable. De ce fait, Yannis Weinbach, ancien de Blade désormais responsable des offres grand public et “gamer”, a annoncé la mise en place de nouveaux tarifs dès le mois de juin 2021. Les prix de toutes les formules de Shadow vont donc être revus à la hausse dès le moins prochain :

  • L’offre Boost va passer de 14,99 € par mois à 29,99 €
  • L’offre Ultra grimpe à 44,99 € par mois au lieu de 29,99 €
  • Enfin, il faudra débourser 54,99 € par mois pour l’offre Infinite au lieu de 49,99 €

Selon les dires d’OVH et de Blade, cette nouvelle griffe tarifaire devrait permettre à l’entreprise de générer une marge suffisante tout en s’assurant assez de liquidités pour effectuer la maintenance et la mise à niveau des serveurs, et payer la licence Windows. Au sujet de ces nouveaux tarifs, les abonnés vont recevoir sous peu des informations supplémentaires, et seront en mesure de mettre fin à leur abonnement s’ils le désirent.

Bien entendu, il ne s’agit que de la première étape de la stratégie d’OVH pour sauver Blade et Shadow. À terme, le géant français souhaite également diversifier les offres de Shadow et proposer notamment des configurations dédiées à la bureautique et des offres cloud pour les entreprises. OVH détaillera ces changements prochainement.

Source: Twitch

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *