recap de la semaine 2 - Les boîtes noires deviennent obligatoires, Tesla veut vendre ses Bitcoin, le recap de la semaine

Les boîtes noires deviennent obligatoires, Tesla veut vendre ses Bitcoin, le recap de la semaine

Les boîtes seront obligatoires dans les voitures en 2022, Tesla menace de vendre ses Bitcoin, Amazon lance un abonnement Prime entièrement gratuit, voici le récap de la semaine !

recap de la semaine 2 - Les boîtes noires deviennent obligatoires, Tesla veut vendre ses Bitcoin, le recap de la semaine

Cette semaine, on vous a parlé de la nouvelle législation qui entrera en vigueur en mai 2022, qui imposera aux fabricants de voitures d’intégrer une boîte noire à leurs véhicules. On vous a également parlé d’une énième frasque d’Elon Musk sur Twitter qui a bouleversé le cours du Bitcoin, ainsi que des tentatives des services de streaming d’éradiquer le partage de comptes. En parlant de service de streaming, Amazon a lancé un faux espoir en annonçant miniTV, que l’on pensait être un Prime Video gratuit. Enfin, on vous a expliqué pourquoi les images d’Israël et de Gaza apparaissent floues sur Google Maps.

Des boîtes noires dans les voitures dès 2022

Les constructeurs devront intégrer un « enregistreur de données d’événement » dans leurs voitures à partir de mai 2022. Les véhicules d’occasion seront concernés par cette mesure en 2024. Le texte de loi souhaite que ces boîtes noires enregistrent « toute une série de données anonymisées cruciales du véhicule ». Si ces dispositifs existent déjà dans certains modèles, les utilisateurs ont plusieurs fois montré leur désapprobation envers la mesure, notamment pour cause de protection de la vie privée. Pour cette raison, les parlementaires ont prévu des clauses de confidentialité, notamment l’interdiction de transmettre les données sauvegardées à des tiers, dont les compagnies d’assurance. Dans tous les cas, le système n’enregistre que des séquences de 5 secondes avant d’être effacées.

boites noires voitures accident - Les boîtes noires deviennent obligatoires, Tesla veut vendre ses Bitcoin, le recap de la semaine
Crédits : Unsplash

Elon Musk va-t-il vendre les Bitcoins de Tesla ?

C’est la question que se posent de nombreux investisseurs inquiets. Deux mois seulement après son entrée sur le marché de la cryptomonnaie, Tesla a brusquement fait machine arrière. Pour autant, la firme a assuré ne pas vouloir se séparer de son stock. Mais un tweet — encore un — d’Elon Musk a semé le doute. « Les bitcoiners vont se gifler le trimestre prochain lorsqu’ils apprendront que Tesla a vendu le reste de ses avoirs en BTC. Avec la quantité de haine que @elonmusk reçoit, je ne lui en voudrais pas », a déclaré le crypto-analyste Mr Whale sur le réseau social. Ce à quoi le milliardaire a sobrement répondu : « En effet ». Comme à l’accoutumée, il n’en a pas fallu plus pour que le Bitcoin dégringole dans la foulée. La cryptomonnaie a aussitôt perdu 7 % de sa valeur, entraînant avec elle ses consœurs.

elon musk troisieme homme plus riche monde - Les boîtes noires deviennent obligatoires, Tesla veut vendre ses Bitcoin, le recap de la semaine

Netflix ne veut plus que l’on partage son compte

Si, dans la théorie, les services de streaming n’ont pas de problème avec le fait de partager son compte à quelqu’un du même foyer, il n’en est pas de même avec un proche vivant en dehors. Pourtant, bon nombre des utilisateurs se connectent avec des identifiants qui ne sont pas les leurs, et ça, Netflix, Amazon et Disney+ ne l’apprécie pas forcément. Chacun essaie de trouver des solutions pour pallier à ce problème très coûteux (2,5 milliards de dollars par an tout de même), tout en essayant de ne pas brusquer leurs abonnés, par risque de les voir partir ailleurs. Autant dire que la chose est loin d’être aisée.

netflix partage de mots de passe - Les boîtes noires deviennent obligatoires, Tesla veut vendre ses Bitcoin, le recap de la semaine

Google Maps a longtemps été interdit de diffuser des images nettes d’Israël et Gaza

Essayez d’observer Israël ou Gaza depuis Google Maps, et vous ne tomberez que sur des images floues. Un résultat bien étrange, car le pays est le seul à ne pas apparaître net sur l’outil, alors que d’autres, comme la Corée du Nord ne présentent pas ce problème. La raison est à chercher du côté de la législation américaine, qui, pour protéger ses bases militaires, a interdit pendant des années que des images satellites de certaines zones du globe soient diffusées au grand public. Cette interdiction a depuis été levée, et Google ainsi que d’autres services d’imagerie satellites devraient bientôt afficher cette zone aussi nettement que n’importe quelle autre.

Gaza Google Maps - Les boîtes noires deviennent obligatoires, Tesla veut vendre ses Bitcoin, le recap de la semaine
À gauche : Gaza sur Google Maps. À droite : Véritables images satellites de Gaza / Crédits : Captures d’écran BBC

Amazon lance miniTV, un abonnement Prime Video gratuit

« miniTV est un service de streaming gratuit financé par la publicité, accessible via l’application de shopping Amazon ». On aurait pu croire à un Prime Video gratuit, mais ce ne sera malheureusement pas le cas. A la place, les utilisateurs indiens, pour le moment seuls concernés par la plateforme, pourront profiter d’un service de streaming uniquement sur smartphone. Le catalogue ne sera pas le même que sur Prime, mais proposera « les meilleures web-séries, spectacles comiques, actualités technologiques, cuisine, beauté, mode et plus encore », selon Amazon.

amazon prime mini tv - Les boîtes noires deviennent obligatoires, Tesla veut vendre ses Bitcoin, le recap de la semaine

Nos tests de la semaine

Cette semaine, c’est le Redmi Note 10 5G que la rédaction a inspecté dans ses moindres recoins. Côté bonne nouvelle, on apprécie la fluidité de navigation permise par son écran 90 Hz. La présence d’Android 11 est également un plus, ainsi que son autonomie confortable. En revanche, on aime moins la décision de Xiaomi de se séparer du capteur grand-angle ainsi que de la charge rapide. Résultat : les photos sont de moins bonne qualité. Le smartphone reste tout de même un appareil de choix pour s’équiper d’un téléphone 5G à moindre prix, puisqu’il coûte seulement 229,90 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *