Test MSI Clutch GM41 Lightweight Wireless : une souris gaming sans-fil rechargeable qui a du cran


La GM41 Lightweight Wireless est un modèle plutôt sobre qui trahit son appartenance à une gamme jeu par le logo en forme de dragon de la marque qui s’illumine quand la souris est en marche.

La souris posée sur son socle de recharge.

La souris posée sur son socle de recharge.

Entièrement noire, la souris est faite de plastique, mais quelques parties se distinguent par des textures différentes. C’est le cas des boutons noirs brillants situés au niveau du pouce et du revêtement noir mat antidérapant sur les côtés de la souris qui exhibe des reliefs géométriques stylisés. Ceux-ci ne sont pas qu’esthétiques et améliorent la préhension de la souris afin que les doigts glissent le moins possible.

Les tranches bénéficient d'un revêtement en relief.

Les tranches bénéficient d’un revêtement en relief.

On retrouve ce même revêtement sur la molette. Les crans de celle-ci sont d’ailleurs assez marqués, ce qui peut être intéressant dans certains jeux, mais le défilement est ainsi ralenti lorsque l’on veut naviguer rapidement, la molette n’offrant pas de défilement libre.

Les crans de la molette sont bien marqués.

Les crans de la molette sont bien marqués.

L’ergonomie de la souris est assez classique puisqu’elle est parfaitement symétrique. La préhension en prise de la paume complet n’est donc pas facilitée, mais ce format a l’avantage d’être ambidextre. Enfin pas tout à fait, puisque MSI n’a placé des boutons latéraux que du côté gauche ; seuls les droitiers pourront donc en profiter. Ces deux boutons sont véloces, mais pas très bien ancrés et ont tendance à bouger un peu sous le pouce.

Le design de la souris est ambidextre, mais les boutons latéraux sont réservés aux droitiers.

Le design de la souris est ambidextre, mais les boutons latéraux sont réservés aux droitiers.

Ses dimensions (130 x 67 x 38,3 mm) la rendent utilisable avec les autres types de prise en main (poignée de griffe et bout du doigt), mais le prise de la paume complet est un peu moins évident pour les grandes mains. Par ailleurs, les clics de la souris sont parés d’interrupteurs Omron. Classiques sur les souris jeu, ils sont très réactifs et garantis pour 60 millions d’activations.

La souris tenue en prise palm grip.

La souris tenue en prise prise de la paume.

La MSI Clutch GM41 sans fil est une souris ultralégère (74 g) à peine plus lourde que son homologue filaire (69 g) et qui se manie donc sans problème sur un tapis. Ses patins en PTFE lui assurent également une glisse optimale. On trouve au passage sous la souris le bouton marche-arrêt, le bouton de réglage des DPI et les encoches pour la déposer sur son socle.

Les patins en PTFE glissent très bien.

Les patins en PTFE glissent très bien.

En effet, ce modèle sans-fil se recharge simplement en le posant sur le dock fourni. La souris est maintenue par les deux picots aimantés du socle qui lui-même reste fermement ancré sur un bureau grâce à une bande antidérapante située dessous. C’est là que se branche le câble micro-USB tressé qui permet la recharge. Dommage que MSI ne se soit pas mis à la page avec de l’USB-C qui devient pourtant la nouvelle norme. Ce socle abrite également un port USB sur le dessus pour accueillir le récepteur 2,4 GHz et éviter qu’il n’occupe un autre port du PC. C’est plutôt bien pensé et pratique pour ne pas perdre le dongle lorsque l’on transporte la souris.

Le socle de recharge est bien pratique.

Le socle de recharge est bien pratique.

MSI annonce jusqu’à 80 h d’autonomie, ce qui laisse de quoi voir venir. D’autant plus que 10 min de charge sont censées suffire à offrir 9 h d’utilisation (selon le constructeur). Le câble du socle peut de toute façon être branché à l’avant de la souris au besoin, afin de l’utiliser tout en la rechargeant.

La souris peut être branchée si besoin.

La souris peut être branchée si besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *