Ils jettent la collection de porno de leur fils : des parents condamnés à 30.000 dollars d’amende


Un juge de l’État du Michigan, aux États-Unis, a récemment condamné un couple à verser 30.000 dollars à leur fils car ils avaient jeté sa collection de pornographie à la poubelle.

David Werking, un Américain de 43 ans, était parti emménager chez ses parents pendant dix mois à la suite de son divorce. C’est en repartant vivre dans l’Indiana qu’il s’est alors rendu compte que plusieurs de ses cartons, qu’il avait entreposés chez ses parents, avaient disparus et non pas des moindres : sa collection de films et magazines pornographiques était introuvable.

Dans un échange de mail, le père de David Werking a admis les avoir jetés, en lui écrivant : «Franchement, David, je t’ai rendu un grand service en me débarrassant de tous ces trucs», rapporte le Guardian dans un article repéré par Slate.

Le fils lésé a alors décidé de porter plainte contre ses parents, et a obtenu gain de cause lors du procès, il y a huit mois de cela. «Il ne fait aucun doute que les biens détruits étaient la propriété de David. Les défendeurs ont admis à plusieurs reprises qu’ils avaient détruit les biens», a expliqué le juge.

Une expertise a permis d’évaluer le préjudice

Aujourd’hui, après une expertise permettant d’estimer le montant du préjudice, les parents ont été condamnés à verser 30.000 dollars (environ 25.000 euros) à leur fils pour compenser cette perte, ainsi que 14.500 dollars (environ 12.000 euros) à son avocat.

Le juge a avancé que les parents n’avaient en aucun cas le droit de détruire des biens qui appartiennent à leur fils, qu’il s’agisse ou non de pornographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *