Les talibans font main basse sur l’arsenal laissé par les Américains


ANALYSE – Les nouveaux maîtres de l’Afghanistan ont saisi d’énormes quantités d’armes, confisquées à l’armée afghane ou abandonnées par les Américains.

Des hélicoptères, des avions, des drones, des véhicules blindés, des armes de différents calibres… Les talibans paradent munis d’équipements qui ne leur étaient pas destinés. Sur les réseaux sociaux, ces images symbolisent leur victoire. Au lendemain de la conquête complète de Kaboul, les talibans peuvent commencer l’inventaire de leur butin: les matériels de l’armée régulière afghane, équipée depuis vingt ans par les États-Unis, ainsi que tout ce que les soldats occidentaux ont laissé derrière eux. Peu importe de savoir si les engins décollent ou constituent seulement des carcasses abandonnées par les troupes américaines après leur départ. En exhibant leurs trophées, les talibans remportent une manche de plus dans la bataille médiatique.

Mais cette défaite supplémentaire pour l’armée américaine ne se limite pas à quelques images. Cet arsenal exhibé est porteur de lourdes conséquences. Il affaiblit encore un peu plus l’aura des États-Unis. Il souligne l’impréparation du retrait, organisé

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 78% à découvrir.

La liberté n’a pas de frontière, comme votre curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *