Test Xiaomi Mi 11i : un smartphone réussi, porté par un bel écran


Malgré les apparences, le Mi 11i ne profite pas du même équipement photo que le Mi 11. Son capteur principal de 108 mégapixels, un peu plus petit, est associé à une optique ouvrant à f/1,75 (contre f/1,85 pour le Mi 11). Théoriquement donc, cette ouverture compense la taille plus petite de ses photosites. Xiaomi complète ce grand-angle par un ultra grand-angle de 8 mégapixels (optique f/2,2), contre 13 Mpx pour le Mi 11, et par une caméra macro de 5 mégapixels (f/2,4).

Le Mi 11i assure peu ou prou la même prestation que le Mi 11, à un détail près : son regroupement de pixels combine 9 pixels en un, au lieu de 4 en un, Xiaomi ayant en réalité opté pour un capteur Samsung de génération plus récente. Il en résulte des clichés finaux en 12 mégapixels, plus légers que les 27 mégapixels du Mi 11.

Grand-angle

Si on les compare, de jour, les Mi 11i et Mi 11 livrent des résultats différents. Il faut avouer que malgré sa définition moindre, le Mi 11 parvient à proposer un niveau de détails élevé, profitant d’une accentuation des contours. Le lissage est plus discret, au prix toutefois d’une colorimétrie moins juste.

Xiaomi Mi 11
Xiaomi Mi 11i (12 mégapixels)

Le passage en 108 mégapixels ne se traduit pas pour sa part par une meilleure restitution des détails. En revanche, on note qu’au même exercice, le Mi 11 offrait des clichés un peu plus lissés et bruités.

Xiaomi Mi 11i (108 mégapixels, recadrage 100 %)
Xiaomi Mi 11i (12 mégapixels, recadrage 100 %)

De nuit, la qualité se dégrade naturellement, mais pas davantage qu’avec le Mi 11. À l’exception d’une teinte globale plus chaude, on note une netteté accrue, notamment au niveau du titre du livre.

Xiaomi Mi 11
Xiaomi Mi 11i

Ultra grand-angle

À l’exercice de l’ultra grand-angle, le Mi 11i parvient à assurer une exposition correcte. Mais sa définition moindre pénalise sa capacité à restituer l’intégralité des détails de l’image. On note également un rendu un peu bruité.

xiaomi mi 11 (éq. 15 mm, f/2,4, ISO 124, 1/60 s)
Xiaomi Mi 11i

De nuit, le lissage mêlé au bruit numérique rend hélas l’ensemble difficilement exploitable.

Xiaomi Mi 11 ((eq. 15 mm, f/2,4, ISO 4797, 1/15 s))
Xiaomi Mi 11i

Module photo, mode portrait et vidéo

Comme le Mi 11, le Mi 11i est muni d’un capteur photo frontal de 20 mégapixels, lequel permet d’obtenir des selfies correctement exposés et détaillés. Attention toutefois à désactiver les filtres de beauté proposés par la marque, et qui ont tendance à lisser exagérément les traits. Le mode portrait qui lui est associé s’est montré convaincant à l’exercice du détourage, ne gommant pas les mèches folles lors de nos essais.

Au rayon de la vidéo, le Mi 11i offre les mêmes options que le Mi 11. Il profite du même système de stabilisation et d’une capacité à filmer en 8K à 30 i/s.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *