Foot OL – OL : Boateng reconnu coupable par la justice – Olympique Lyonnais


Revenu à Munich pour son procès pour des violences conjugales, Jérôme Boateng est déjà fixé avec une grosse amende, mais pas de peine de prison.

En Allemagne, la vie privée du nouveau défenseur de l’OL est un long feuilleton qui fait les choux gras de la presse locale. Il y a quelques mois, Boateng a été au coeur d’un drame, quand son ancienne petite amie, Kasia Lenhardt, a été retrouvée morte dans un appartement de Berlin, quelques jours seulement après leur séparation. Si la justice a conclu à un suicide, alors que le joueur de 33 ans était au Qatar avec le Bayern Munich au moment des faits, cette triste affaire n’est pas la seule dans laquelle le champion du monde 2014 est impliquée… Car s’il s’est retrouvé au tribunal ce jeudi, c’est parce que la mère de ses deux enfants l’a accusé de violences. En 2018, après l’élimination de l’Allemagne à la Coupe du Monde, une soirée de vacances a effectivement mal tourné dans les Caraïbes.

Une amende de 1,8 millions d’euros

Selon la porte-parole du parquet, Boateng « a d’abord lancé sur la victime une lanterne, il l’a manquée. Il l’a injuriée et lui a lancé une boîte isotherme qui l’a touchée à la partie supérieure droite du corps, particulièrement au bras, ce qui l’a blessée ». D’après la victime, Boateng a aussi été violent : « Il m’a enfoncé un oeil avec le pouce, il m’a mordu la tête et m’a tiré par terre par les cheveux ». Une version niée en bloc par le central. « Je n’ai pas été violent, je ne l’ai pas attaquée », a lancé le nouveau joueur de l’OL, qui estime que c’est son ancienne femme qui l’a agressé et blessé à la lèvre… Pour cette affaore, l’Allemand risquait une peine maximale de cinq ans de prison.

Mais s’il a bien été « reconnu coupable d’agression volontaire sur son ancienne partenaire », Boateng a finalement écopé d’une amende de 1,8 millions d’euros de la part du tribunal de Munich. La justice s’est basée sur son ancien salaire de 30.000 euros par jour qu’il touchait au Bayern Munich pour fixer l’amende, même s’il gagne quasiment deux fois moins à Lyon. En tout cas, cette condamnation ternit quand même grandement son image, lui qui vient de poser ses valises en France.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *