les Marseillais remontés contre les sanctions, Labrune interpelé


Zapping mais ! Club de football PSG – OM : top 10 des meilleurs buteurs marseillais contre Paris

Tard hier soir, la commission de discipline a fini par rendre son verdict dans les incidents de Nice-OM. L’OGCN se voit retirer deux points, dont un avec sursis, doit jouer encore deux matches à huis clos et devra à nouveau affronter l’OM, sans public et sur terrain neutre. L’OM, lui, a vu Alvaro Gonzalez suspendu deux matches et Dimitri Payet écoper d’un avec sursis.

C’est peu dire que ces décisions n’ont pas plus aux Phocéens. Alvaro Gonzalez a tweeté une photo où on le voit faire face à une meute de supporters niçois avec ce commentaire : “Ici vous avez le coupable !”. Quand au directeur de la communication, Jacques Cardoze, il a lâché au micro de RMC : « On comprend l’idée de la commission de discipline de vouloir faire rejouer ce match compte tenu du caractère exceptionnel qui a entouré cette rencontre mais je note que ce n’est pas tout à fait la jurisprudence. La jurisprudence vous la connaissez, à trois reprises c’est le club visiteur qui a été donné vainqueur sur tapis vert. La commission de discipline a peut être tenu compte du score du match. Nous pensons que face à la violence de ce soir-là elle se devait d’être plus sévère sur ce point pour que cela ne se reproduise pas. Certes elle est importante nous ne la minimisons pas mais elle manque d’exemplarité pour le football français et pour l’avenir. Selon la jurisprudence, le match aurait dû être gagné par Marseille. Je trouve que la décision de deux matchs fermes pour Alvaro est très très sévère. Je ne comprends pas. On décidera s’il convient de faire appel. C’est aussi le cas pour Payet ».

Un communiqué de Longoria va arriver

Ce jeudi, le président de l’OM, Pablo Longoria, va publier un communiqué dans lequel il pourrait annoncer son intention de faire appel. Hier soir, dans L’After sur RMC, Daniel Riolo a regretté l’absence du président de la LFP, Vincent Labrune, dans cette histoire : “Le patron du foot français sur un dossier aussi important doit être présent. Or il n’est pas là et donne l’impression d’être au bord de la piscine”. Bref, ce match n’a pas fini de faire parler de lui !

Les Marseillais pas d’accord avec les sanctions

L’OM ne devrait pas en rester là après que la commission de discipline a rendu son verdict suite aux débordements survenus lors du match contre l’OGC Nice le 22 août. Alvaro Gonzalez, suspendu deux matches, a fait part de son incompréhension.

Raphaël Nouet



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *