un avion a décollé de Kaboul vers l’étranger pour la première fois depuis le retrait américain


L’avion transportait 200 personnes, dont des Américains, en direction du Qatar.

Article rédigé par

Publié

Mis à jour

Temps de lecture : 1 minute.

Un avion évacuant 200 personnes, dont des Américains, a décollé jeudi 9 septembre en fin d’après-midi de Kaboul, à destination de Doha (Qatar), ont constaté des journalistes de l’AFP. Il s’agit du premier vol passager pour l’étranger au départ de la capitale afghane depuis le retrait américain fin août.

A la suite du retour au pouvoir des talibans à la mi-août, Washington avait dû organiser un gigantesque pont aérien. Ce dispositif a permis l’évacuation de plus de 120 000 personnes.

Après les formalités de départ à l’aéroport, les 200 passagers ont embarqué dans des bus sur le tarmac de l’aéroport, sous la surveillance de gardes qataris. Les bus transportant une trentaine de passagers chacun les ont ensuite déposés au pied de l’avion de Qatar Airways où ils sont montés avant de décoller peu après.

Doha et la Turquie travaillent depuis plusieurs jours pour préparer les structures aéroportuaires de Kaboul à une réouverture progressive. Une tâche très compliquée, tant l’aéroport a souffert des évacuations chaotiques fin août, menées alors que des milliers d’Afghans se massaient autour de l’enceinte dans l’espoir de monter dans un des vols affrétés par les pays étrangers.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *