EN DIRECT – Didier Raoult: “Je quitterai mes fonctions dans un an”


“La troisième dose me paraît raisonnable” pour les personnes à risque

Interrogé sur l’administration d’une troisième dose de vaccin contre le covid-19, le professeur Raoult déclare que celle-ci lui paraît “raisonnable” pour les personnes à risque.

Quant au reste de la population, “il faut commencer par respecter la loi, pour les différentes populations et différents vaccins utilisés, la loi que nous prenons ici n’est pas nécessairement supérieure à la loi qui est prise en Hollande, en Suède, en Islande, en Suède.”

“C’est une loi donc c’est un objet politique et non un objet scientifique. Chacun pense ce qu’il veut, exprime ce qu’il veut. Si le gouvernement décide que la vaccination est obligatoire, je dirais que la vaccination est obligatoire, obéissez à la loi.”

Personnes à risque: “ce n’est pas normal que certains ne soient pas vaccinés”

Le professeur Raoult estime qu’il faut s’intéresser “aux personnes à risque parce que les personnes qui meurent actuellement ont la moyenne d’âge de 80 ans”.

“C’est pas normal (que certains) ne soient pas vaccinés” déclare alors Didier Raoult.

“J’ai un pass sanitaire, j’obéis à la loi”, déclare le professeur

“Vous n’êtes toujours pas vacciné ?”, demande Bruce Toussaint à Didier Raoult. “Ca ne vous regarde toujours pas, (…) je suis pour le secret médical, je ne le trahis jamais” lance-t-il.

“J’ai un pass sanitaire, j’obéis à la loi, j’ai un pass sanitaire, pourquoi je l’ai ça ne vous regarde pas” finit-il pas lâcher. “C’est intrusif de demander aux gens”.

“Les gens qui meurent auraient dû être vaccinés”, estime Didier Raoult

“Les gens qui meurent auraient dû être vaccinés parce que la population qui meurt c’est la population dont on sait qu’elle meurt, la population à risque” déclare Didier Raoult.

“Je pense que ce vaccin est protecteur, protège de 50 à 60 % contre les infections”, reconnaît le professeur.

“Moi je ne suis pas un homme politique”, déclare Didier Raoult

Didier Raoult est revenu sur la vaccination. Emmanuel Macron a dernièrement reconnu que le professeur Didier Raoult “est un grand scientifique français”, mais “par sa parole médiatique” il a “peut-être pu créer ces phénomènes” de rejet de la vaccination contre le covid.

“Moi je ne suis pas un homme politique” lance Didier Raoult. “Il y a des gens qui disent qu’il ne faut pas dire des choses, même si elles sont vraies car elles vont contre ce qu’ils pensent être l’intérêt général et leur opinion, moi je ne suis pas comme ça”.

“Je quitterai mes fonctions de directeur de l’IHU dans un an”, déclare Didier Raoult

L’immunologue assure qu’il quittera ses fonctions de directeur de l’IHU de Marseille dans un an.

L’immunologue n’est pas “choqué” par la convocation d’Agnès Buzyn devant la CJR

Interrogé sur la convocation de l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn devant la Cour de justice de la République dans le cadre de l’enquête sur la gestion gouvernementale de la crise sanitaire, Didier Raoult ne se dit pas “choqué” par cette convocation.

Il avance, dans un extrait diffusé avant l’intégralité de l’entretien, qu’il y a “un environnement dans les ministères” où il est “facile de croire qu’on est omnipotent, qu’on a tous les pouvoirs”.

“Les gens qui meurent auraient dû être vaccinés”, estime Didier Raoult

Dans un premier extrait diffusé ce matin, le professeur est revenu sur son avis quant à la vaccination contre le covid-19.

“Les gens qui meurent auraient dû être vaccinés” estime alors Didier Raoult. “Parce que la population qui est morte c’est la population dont on sait qu’elle meurt, la population à risque”.

Bonjour et bienvenue sur ce live

Un entretien avec Didier Raoult sera diffusé en intégralité à 9 heures sur BFMTV. Le directeur de l’IHU Méditerranée Infection de Marseille répond aux questions de Bruce Toussaint sur le Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *