les messages sont lus par des modérateurs, selon un rapport – La Nouvelle Tribune


C’est une nouvelle qui pourrait irriter les utilisateurs de la célèbre application de messagerie instantanée WhatsApp, propriété du géant américain Facebook. En effet, les messages envoyés entre utilisateurs ne seraient pas aussi confidentiels que le prétend la firme. Selon les informations d’un rapport signé ProPublica, WhatsApp dispose de modérateurs ayant pour mission d’analyser les millions de messages que des utilisateurs s’échangent.

Ils peuvent bannir le compte mis en cause

D’après ProPublica, ces modérateurs seraient au nombre de 1000 à travers le monde. Concrètement, ils ont la possibilité de lire tous les types de messages à savoir ceux qui sont écrits, les photos et les vidéos, reportés par une intelligence artificielle ou par les utilisateurs. Le but visé est notamment la lutte contre le terrorisme ou la pornographie. Par ailleurs, les modérateurs auraient aussi la possibilité de mettre le compte ciblé « sous surveillance » ou encore de le bannir. Notons que les modérateurs ont confié à ProPublica qu’une fois qu’un contenu problématique leur ait signalé, ils peuvent avoir accès aux cinq derniers messages d’un fil de discussion. Ces révélations pourraient mettre en doute les propos de l’application en matière de sécurité.

WhatsApp avait en effet plusieurs fois mis en avant le côté sécurisé de son application. Sur le site officiel, on peut voir : « Certains de vos moments les plus personnels sont partagés sur WhatsApp, c’est pourquoi nous avons développé le chiffrement de bout en bout dans les dernières versions de notre application. Lorsqu’ils sont chiffrés de bout en bout, vos messages et appels sont protégés afin que seul(e)s vous et la personne avec qui vous communiquez puissiez les lire ou les entendre. Il n’y a personne entre vous, pas même WhatsApp ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *