Duel comparatif : Dyson V8 Absolute vs Dreame T30


Les deux références qui s’opposent aujourd’hui sont deux aspirateurs-balais au format stick : le bloc moteur, le collecteur et la poignée se situent en haut d’un long manche tout fin au bout duquel se raccordent les accessoires. Cela leur offre plus de polyvalence, car ils peuvent également être utilisés comme aspirateurs à main pour nettoyer en hauteur.

Cette configuration leur offre une très bonne agilité, qui est renforcée par un poids assez modéré (2,6 kg pour le V8 et 2,7 kg pour le T30). Cela leur permet d’offrir de longues séances de ménage sans trop se fatiguer.

L’architecture de ces deux aspis-balais est similaire, mais leur utilisation diffère beaucoup. Le Dreame T30 est équipé d’un écran qui affiche l’autonomie (en décompte des minutes), un compteur de particules (comme sur le V15) et des informations d’entretien. Le V8 est beaucoup moins sophistiqué : l’autonomie est indiquée à l’aide de trois petites diodes qui s’éteignent au gré de l’utilisation de la batterie.

Le compteur de particules du Dreame T30.

Le compteur de particules du Dreame T30.

Fidèle à lui-même, Dyson équipe son V8 d’une gâchette qui active l’aspiration et stoppe le processus lorsqu’on la relâche. Le fabricant se refuse encore et toujours de proposer une fonction d’aspiration continue pour préserver l’autonomie de l’appareil. De son côté, Dreame laisse le choix à l’utilisateur de la méthode de fonctionnement. On passe d’une aspiration fractionnée (charge à lui de maintenir la détente pour faire fonctionner l’appareil) ou continue (un premier appui sur la détente débute l’aspiration, un deuxième l’arrête). Dans le premier cas, on gagne en autonomie, puisque le T30 ne dépense plus d’énergie quand on le lâche pour déplacer un meuble ou un bibelot. Dans le deuxième cas, on ne se fatigue plus à maintenir le bouton appuyé. Notez que le Dreame T30 décline une puissance supplémentaire, tandis que le V8 qui se contente des niveaux “intermédiaire” et “turbo”.

Enfin, les deux appareils sont livrés avec une flotte d’accessoires : des suceurs, des mini-brosses motorisées et une station de recharge qu’il est possible d’accrocher au mur et sur laquelle on peut installer certains accessoires. On note d’ailleurs que l’emboîtement des accessoires se fait aisément, sans jeu. Les clips de sécurité se manipulent facilement et émettent un clic rassurant quand ils s’enclenchent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *