La Chine veut un vaisseau spatial d’un kilomètre de long


L’ambition spatiale de la Chine ne s’arrête pas à un robot sur Mars. Le pays a dévoilé un projet faramineux de construction d’un vaisseau d’une longueur exceptionnelle : un kilomètre !

Ce vaisseau spatial est présenté par la Fondation des sciences naturelles de Chine comme « un équipement aérospatial stratégique majeur pour l’exploitation future des ressources spatiales, l’exploration des mystères de l’univers et la vie à long terme en orbite ». Un programme particulièrement ambitieux qui se déroulerait donc dans une infrastructure d’un kilomètre de long. Pour rappel, la Station spatiale internationale (ISS) mesure 110 mètres de long…

Pas un problème scientifique

L’agence rattachée au ministère de la Science et des Technologies chinois a mis en ligne un projet d’études qui décrit comment le vaisseau pourrait être construit. Les scientifiques devront mener des recherches sur des méthodes de conception de nouveaux matériaux légers afin de limiter le volume de matériaux de construction à envoyer dans l’espace. Ils ont aussi pour mission de mettre au point de nouvelles techniques d’assemblage pour ce type de structures spatiales massives.

Si l’agence obtient le feu vert des autorités, une étude de faisabilité va être pouvoir être lancée. Elle durera cinq ans et disposera d’un budget de 15 millions de yuans, un peu moins de 2 millions d’euros. Une somme ridicule en comparaison du coût de construction de l’ISS : 100 milliards de dollars ! Mais c’est un premier pas.

Selon Mason Peck, l’ancien directeur de la technologie de la NASA, ce projet a priori complètement fou ne l’est pas tant que cela. Sa réussite reposera davantage sur des questions d’ingénierie que de sciences fondamentales. Autrement dit, techniquement rien n’empêche la fabrication d’une telle structure, il faut simplement (façon de parler…) adapter l’échelle à la taille de l’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *