Le marché est stable, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, assure le BMPAD


Le Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement informe que 250 mille barils de gazoline sont arrivés à Port-au-Prince le 6 septembre 2021 et un autre bateau de 250 mille barils de diesel devra arriver dans le pays entre le 11 et le 13 du mois en cours. En tout état de cause, le marché est stable et il n’y a pas lieu pour la population et les usagers de s’inquiéter, assure le BMPAD dans une note de presse ce mardi.

Port-au-Prince, le 7 septembre 2021. Le Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement rejette l’idée d’une éventuelle rareté de carburant sur le marché local. Le BMPAD rappelle l’arrivée, d’une part, d’une cargaison de 200 mille barils de gazoline et 45 mille barils de jet le 24 août dernier, et d’autre part, de 250 mille barils de diesel pour alimenter le marché, dans une note de presse, publiée le mardi 7 septembre 2021.

Il informe que 250 mille barils de gazoline sont arrivés à Port-au-Prince le 6 septembre et un autre bateau de 250 mille barils de diesel devra arriver dans le pays entre le 11 et le 13 du mois en cours. Selon le BMPAD, le marché est stable et il n’y a pas lieu pour la population et les usagers de s’inquiéter, assure le BMPAD.

Informations sur le ventre (VBI)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *