Preview Humankind le nouveau visage du 4X - Preview Humankind : le nouveau visage du 4X ?

Preview Humankind : le nouveau visage du 4X ?

Aperçu Humankind : le nouveau visage du 4X ?

Amplitude Studios s’est depuis longtemps imposé comme un incontournable du 4X, notamment grâce à sa saga Endless, franchise qui n’a cessé de se peaufiner avec le temps. Le studio n’a pas quitté son territoire de cœur avec Humankind puisqu’il s’agit à nouveau d’un 4X, mais qui cette fois-ci ne cache pas sa filiation avec un certain Civilization, dont il emprunte les bases, mais s’emploie à se les approprier pour aboutir à une vision bien spécifique du genre. Nous avons pu essayer ce qui pourrait bien être un nouveau pilier du 4X, un peu moins de 3 mois avant sa sortie.

Aperçu vidéo de Humankind

Terrain connu ?

Il faut bien le reconnaître, d’un rapide coup d’oeil, il serait facile de penser que Humankind se contente de mimer les mécaniques et le propos du plus fier et populaire représentant du 4X : Civilization
. Le prochain titre d’Amplitude partage avec son aîné effectivement quelques traits. Jeu de stratégie et de gestion au tour par tour, vous proposant de faire évoluer une civilisation de l’ère néolithique à l’âge moderne, le tout sur une carte divisée par hexagones… bref, les bases sont là. Arbre de recherche scientifique, capacité de production dictée par l’industrie, possibilité d’expansion culturelle, négociations dans le volet diplomatie sont autant d’éléments que n’importe quel vétéran du 4X retrouvera dans Humankind qui, cependant, et heureusement, est parvenu à se parer d’une identité propre qui l’éloigne à bien des égards de sa principale influence.

Tout commence par l’ère néolithique, où vous devrez prendre le contrôle d’une petite unité d’hommes, et ce avant même de pouvoir commencer à choisir votre civilisation. C’est ici que vous comprendrez ce qui dictera les bases de la progression dans Humankind : le système de renommée et d’étoiles d’ère. Effectivement, rapidement, en découvrant des ressources ou bien en chassant quelques animaux, vous cumulerez un certain nombre d’étoiles et une fois suffisamment d’elles collectées vous pourrez passer à l’ère suivante. C’est à ce moment, qui intervient tout de même très vite en début de partie, que vous pourrez choisir votre propre civilisation parmi les 10 proposées par le jeu. De la culture militaire à l’expansionniste en passant par la scientifique, chaque option dispose d’une orientation générale et d’unités ou bâtiments uniques associés, qui pourront éventuellement régir votre approche de la partie. Mais pas nécessairement, et c’est là l’un des plus grands charmes de Humankind.

Le bouillon de cultures comme cap

1622559097 3614 capture d ecran - Preview Humankind : le nouveau visage du 4X ?

Effectivement, là où les 4X vous demandent de choisir une culture et de vous y tenir jusqu’à la fin de la partie, en cochant un certain nombre de cases pour remplir les conditions de victoires traditionnelles, Humankind cherche au contraire à diversifier son approche. Nous l’avons mentionné plus haut, c’est votre score de renommée qui comptera en fin de partie pour déterminer le vainqueur et ce sont également les étoiles d’ères qui vous feront passer d’une ère à un autre. Il vous faudra répondre à certains critères pour en cumuler suffisamment afin de changer d’ère. Selon la culture choisie, votre approche sera différente et même si certains « objectifs » sont communs à toutes les civilisations, vous aurez le choix de remplir les prérequis qui conviennent le mieux à votre politique. Ainsi, vous pourrez choisir de détruire un certain nombre de bâtiments militaires, ou de construire un certain nombre de districts dans vos villes, par exemple, afin d’engranger suffisamment d’étoiles pour passer à l’ère suivante. À ce moment, et c’est là la grande force de Humankind, deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez choisir de transcender votre civilisation actuelle, ce qui vous rapportera plus de renommée, puisque votre culture traverse les époques et y laisse son empreinte, mais certaines de ses unités uniques seront un peu dépassées, car figées dans l’ère précédente.

1622559097 5659 capture d ecran - Preview Humankind : le nouveau visage du 4X ?

En revanche, vous pouvez opter pour une culture totalement nouvelle, pour peu qu’elle n’ait pas déjà été choisie par une IA un peu plus en avance que vous. La conséquence : vous bénéficierez de nouveaux bâtiments, unités et objectifs liés à la nouvelle civilisation choisie, tout en conservant un trait héréditaire que vous avez obtenu lors du choix de votre toute première culture. Outre le fait que ce principe de jeu appuie la volonté d’Amplitude d’être plus historiquement exact que la concurrence, en prouvant que les civilisations n’ont pas évolué sous l’influence d’une pensée unique, la possibilité de brasser les cultures se traduit autant visuellement dans l’aspect de vos villes que dans le jeu lui-même, en vous garantissant un engagement permanent dans les objectifs et stratégies à suivre. Même si notre temps de jeu a été pour le moment trop limité pour juger la profondeur de cette mécanique, nous avons déjà pu apercevoir la diversité qu’elle insufflera aux parties de Humankind qui devraient rester attractives y compris en milieu / fin de jeu.

1622559097 3899 capture d ecran - Preview Humankind : le nouveau visage du 4X ?1622559096 65 capture d ecran - Preview Humankind : le nouveau visage du 4X ?

Entre la variété des objectifs pour récolter autant de renommée que d’étoiles d’ère, les différents traités, permettant d’ajuster votre politique globale ou encore la diplomatie, qui semble assez accessible, mais que nous n’avons pas encore pu malmener, il y aura de quoi faire dans Humankind qui, en plus d’être profond, est aussi très joli. Cependant, le jeu ne semble pas pour autant bouleverser certaines traditions du 4X : vous devrez penser vos villes de telle sorte à ce que les ressources environnantes soient variées, vous devrez augmenter votre industrie pour accélérer vos constructions, nourrir votre population pour qu’elle croisse ou résister aux assauts des IA les plus belliqueuses. Cependant, en repensant l’exploitation du relief, Humankind cherche à peaufiner la formule établie. Les bonus en fonction des constructions situées sur telle ou telle hauteur varieront tandis qu’en cas d’exploration, il semblerait que se hisser sur un plateau projette la vision de vos éclaireurs un peu plus profondément dans le brouillard de guerre.

Ce positionnement se retrouve aussi dans l’approche des combats, vous permettant de les engager en exploitant les avantages du terrain sur lequel vous pourrez répartir vos unités grâce à une phase de déploiement dont les effets sont traduits directement à l’écran. Pour le reste, en revanche, l’aspect combat nous a semblé assez classique, même si dans le cadre de notre partie, nous avons privilégié la voie plus pacifique en nous concentrant sur la construction et la diversification de nos ressources.

Nos impressions

Les choses semblent particulièrement bien engagées pour Amplitude et son Humankind, qui cherche à faire franchir au 4X de nouvelles frontières. Plus de variété au cours des parties, plus de leviers de gestion et une réalité historique accrue… S’il reste encore des petits bugs techniques ou d’équilibrage à corriger et que les tutoriels sont encore assez rudimentaires pour les nouveaux venus, nous faisons confiance au studio français pour profiter des 3 mois qui le sépare de la sortie de cet ambitieux Humankind pour rectifier les écueils de ce jeu excitant à plus d’un titre.

[87] 1424272110 62d78ff2c9f6eb8b75acc27d77d2c987 - Preview Humankind : le nouveau visage du 4X ?

Journaliste jeuxvideo.com

01 juin 2021 à 17:00:26

5
 - Preview Humankind : le nouveau visage du 4X ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *